vaisselle jetable

Matières et procédés de fabrication de vaisselle biologique compostable

Les matériels de cuisine sont sans arrêt en évolution. Les vaisselles étaient fabriquées avant en acier inoxydable ou en plastique. Actuellement, de plus en plus de particuliers et de professionnels adhèrent aux vaisselles biodégradables. D’un point de vue écologique, elles facilitent les travaux dans les sociétés de restauration.

 

Spécificités des vaisselles bios en bois et en cellulose

Les vaisselles écologiques et les vaisselles jetables sont fabriquées à partir de matières diverses. Ces dernières déterminent la qualité de chaque vaisselle mise en vente sur le marché. La matière la plus courante est le bois comme du bouleau, du frêne et du pin. Ils sont parfaits pour les touilleurs et les couverts. Ces matériaux servent à la fabrication de vaisselles bios, solides, confortables et compostables. De même, la cellulose permet de fabriquer de nombreux articles jetables comme les gobelets, les bols et les assiettes. Pour les rendre imperméables et résistants à la chaleur, ils sont équipés d’un revêtement intérieur à base d’amidon de maïs.

 

Les autres matières de fabrication des vaisselles écologiques

La vaisselle à base de canne à sucre est constituée de résidus fibreux. Ce sont les seuls éléments restants suite à l’extraction de la moelle sucrée. Ce type de matériau sert à fabriquer des bols et des assiettes qui résistent à la chaleur et à l’eau. Les vaisselles écologiques sont ainsi compostables et biodégradables, c’est-à-dire non polluantes. Parmi les matières utilisées pour avoir des articles de vaisselle biologique, il y a le palmier adaka. Il sert à la fabrication de plats et d’assiettes. Enfin, l’acide polylactique permet d’obtenir des articles pouvant supporter les boissons froides et les alcools. Voir différents modèles sur https://www.compos-table.fr/

 

L'actu à lire